Les sports extrêmes ne sont jamais exempts de risques. Un accident peut arriver très vite, se faire mal en ski, se blesser avec une aile kitesurf,… Il existe de ce fait des contrats spécifiquement adaptés à ces pratiques, qu’elles soient collectives ou effectuées en solo. Découvrez comment optimiser votre assurance afin de continuer à collectionner les sensations fortes en toute quiétude.

Sports extrêmes : protégé en partie par la responsabilité civile

La Responsabilité Civile habitation peut être étendue aux sports extrêmes dans certaines situations. Dans le cas d’un sport à risques pratiqué en solo, la responsabilité civile ne couvre pas l’assuré lui-même mais les éventuels dégâts qu’il pourrait occasionner. Vous pouvez donc la faire jouer si vous blessez accidentellement quelqu’un avec vos skis, si vous tombez sur un tiers en faisant du roller, etc.

Dans le cas d’un sport pratiqué en club, l’assurance couvre les dommages-intérêts occasionnés par la pratique de l’activité. Les erreurs et imprudences des entraineurs, membres du club, soigneurs, bénévoles et autres acteurs sont de ce fait pris en charge par la RC. Il faut toutefois noter que les préjudices occasionnés à soi-même ne sont pas toujours pris en charge.

Cette formule basique ne couvre donc pas la totalité des risques auxquels vous vous exposez et auxquels vous soumettez des tiers. Il est de ce fait préconisé d’opter pour une extension d’assurance : multirisques-loisirs adaptée à vos activités.

Sports extrêmes : je suis victime / je suis responsable, que fait mon assurance ?

Si vous avez été victime d’une faute ou une imprudence causée par un sportif, votre assureur devra avant tout établir des preuves du manquement, en vertu des articles 1382 et 1383 du Code Civil. Le dommage corporel ou matériel subi fera l’objet d’une demande d’indemnisation. Un recours à l’amiable ou une poursuite judiciaire pourra alors être entamé, en fonction des directives que vous donnerez à votre assureur. Celui-ci peut vous conseiller sur les démarches.

Si vous êtes responsable d’un accident lié à la pratique d’un sport extrême, l’assureur vérifiera d’abord que l’activité concernée est bien intégrée à votre garantie. Les sports aériens (parapente, aviation, ULM…), les sports de plongée, quelques sports mécaniques et les activités sportives compétitives sont généralement exclues d’un contrat RC. Par contre, si vous avez souscrit à une assurance spécifique, l’assureur pourra prendre les frais de défense en charge (si la victime porte plainte par exemple) et couvrir les dommages-intérêts que vous devrez verser.

Sports extrêmes : les indemnisations « GAV »

La GAV ou garantie des accidents de la vie peut parfaitement intervenir dans la pratique de sports extrêmes. Elle est souvent proposée en même temps que les assurances santé. Peu importent les domaines à risques dans lesquels vous êtes engagé, l’assureur vous garantit une protection alléchante. L’aménagement de votre domicile si l’accident provoque une invalidité, les frais d’assistance tierce personne ou d’aide à domicile ainsi que les pertes de revenu que l’accident peut provoquer sont couverts par ce type d’indemnisation.
Retrouver tout le matériel de glisse sur ce site internet : http://www.surfshop.fr/kitesurf-205/planches-222/twintip-223 Planche kitesurf twintip, surfs, palmes, tous les accessoires sont au rendez-vous.